dimanche 29 juin 2014

Cuisines électorales


Je découvre dans la presse la présentation de la liste de JM BOCKEL pour les élections sénatoriales. Je vois que notre maire y figure en troisième position.

Deux réflexions me viennent immédiatement à l’esprit.

- M KLEITZ est élu depuis à peine 3 mois qu’il se présente déjà à une autre élection. Or n’avait-il pas dit et écrit urbi et orbi qu’il entendait se consacrer entièrement à sa ville ? C’était donc encore une simple promesse électorale n’engageant que les crédules ?

Il est vrai que le non cumul des mandats n’est pas la priorité de l’UMP parti auquel  M KLEITZ a adhéré le 25 novembre 2013 en le dissimulant soigneusement, tout au long de sa campagne et même après, en se présentant de façon constante comme « sans étiquette ». Poussant même l’impudence de  publier une « mise au point » vertueuse suite  à un article dans lequel le journaliste parlait du « maire UMP de Guebwiller». 

Pourquoi M KLEITZ se dissimule-t-il donc ainsi ? Par  banale ruse politicienne érigée en système ou a-t-il donc tellement honte d’afficher son appartenance à l’UMP ? Il est vrai que depuis l’affaire Bygmalion …
D’ailleurs l’appartenance à un parti politique est-elle encore d’actualité ? J’aurais l’occasion d’en dire quelques mots à l’occasion.

Quoiqu’il en soit il est clair que pour M KLEITZ Guebwiller n’est pas une priorité et ne l’a jamais été. S’il en fallait une preuve de plus elle est bien là.

- Je n’oublie pas non plus Mme DEHESTRU qui avait fait de l’entrisme auprès de l’UDI nationale en passant par-dessus les instances locales pour obtenir l’investiture parisienne du parti pour les municipales et qui paraît  sur ce coup-là  curieusement hors-jeu. A moins que …
Quant  à Mr BOCKEL dont les revirements et la cuisine électorale sont de notoriété publique …


DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.