vendredi 13 novembre 2015

Périscolaire: vers un épilogue ?


J'aime bien la relation parue ce 11 novembre dans le journal l'Alsace concernant la structure   périscolaire de notre ville. Elle fait une bonne synthèse de la question.

Tout le monde a bien compris que le rejet du recours déposé contre la ville par une association soumissionnaire au marché ne dédouane en rien l'écrasante responsabilité  de l'adjointe DEHESTRU. Ce recours n'est en réalité qu'un des multiples «couacs» que j'ai dénoncés ici et relevés par la journaliste.

Il n’a jamais été question de contester l’attribution du marché : seuls ont été dénoncés l’amateurisme et le peu de sérieux sur le suivi du dossier.
L’adjointe avait un an pour préparer la transition qu’elle avait annoncée. Et elle s'est retrouvée en septembre obligée de négocier avec l’association en place une prise en charge provisoire de 2 mois pour se dépêtrer de l'imbroglio sans nom dans lequel elle s'était elle-même empêtrée.

On peut qu' être très sensible au fait que cette association ait joué le jeu dans l'intérêt des enfants. Mais que de temps perdu par incurie ou par paresse !

A ma connaissance rien n'avait été prévu dans le marché attribué au titre des conditions matérielles de l'accueil des enfants. Il a fallu faire de la récup' pour le mobilier et, m'a-t-on dit, même utiliser dans l'urgence un frigo personnel de l'adjointe. Le local aurait été «refait» : on peut constater que c'est a minima. Sans doute aurait-on pu y consacrer une part de l'argent consacré aux mesures procédurières et provisoires d'urgence !

Il reste maintenant à Mme l'adjointe d'essayer de traduire en actes les belles affirmations des fameuses «compétences» mises en avant et à l'envi par le maire dans ses tracts de campagne et qui sont censées être un des  marqueurs de sa politique ! 

Ce ne doit pourtant pas être si difficile que ça. 
J'en veux pour preuve qu'en 6 ans de mandat  ma municipalité n'a JAMAIS rencontré aucune espèce de problème avec le périscolaire et aussi que la Ville n'a JAMAIS été poursuivie en justice du fait de mes initiatives ou de ma gestion.

Un gros effort est sans doute encore assez généralement nécessaire pour mettre les actes en conformité avec les promesses. « Pas de BLA BLA, des résultats» n'est-ce pas !

Je souhaite en tous cas une belle réussite à la PEP.

DR

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.