mercredi 18 juin 2014

Tous pour un et chacun pour soi !


Un commerçant bien connu de Guebwiller voulait, et on peut le comprendre, profiter comme il y a 4 ans, du grand écran mis en place par la municipalité à l'occasion de la Coupe du Monde de football pour faire la promotion de son magasin.
Contactant le prestataire de services il apprend que pour ce qui concerne les commerces d'habits une exclusivité a été mise en place par un(e) de ses collègues et concurrent(e). La concurrence a ses règles et elles sont parfois impitoyables !
Or l'heureuse commerçante bénéficiant de l'heureuse exclusivité fait partie de la municipalité.
J'avais bien noté qu'une des priorités de la municipalité était de promouvoir les commerces et j'avais naïvement cru comprendre qu'il s'agissait de tous les commerces, sans exclusivité.
Cet exemple montre en tous cas qu'il y a dans cette opération publicitaire se greffant sur une manifestation organisée par la Mairie apparemment quelques priorités avec autant d'exclusions.

Il y là pour le moins une confusion des genres tout à fait inadmissible et malsaine. Il est même simplement incroyable qu'une telle situation puisse seulement exister.


DR  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.