mardi 5 avril 2016

Le périscolaire. Ca continue...







En vidant le sac de mon fils je trouve une note indiquant aux parents que le périscolaire changera de bâtiment après les congés scolaires de Pâques. Oui, les enfants vont retourner à la villa Lepavec !!!  C’est à n'y rien comprendre. 

Après un déménagement chaotique dans les anciens locaux de la petite enfance où des travaux, certes a minima, avaient été fait c'est retour à la case départ. Avec le jardin d'enfants qui est toujours dans ses murs jusqu'à la fin août, date de sa fermeture annoncée.

Il semblerait que le bâtiment actuel doit être libéré pour faire face à la fermeture de l'école maternelle des remparts. C'est connu de longue date alors pourquoi avoir déménagé les enfants au mois de novembre pour les faire redéménager au milieu de l'année scolaire ?

Trois changements en cours d'année ! C'est tout à fait original. Apparemment les enfants sont quantité négligeable et sans doute simple variable d'ajustement dans la politique chaotique de la municipalité. Cela ne va sans doute pas arranger les plus sensibles et les plus émotifs. Mais ça !

Et puis, cerise sur le gâteau, les bureaux administratifs du jardin d'enfants vont être déplacés dans l'ancien bâtiment des prudhommes ! Je ne peux m'empêcher de sentir là  comme une odeur de règlement de comptes.

 J'apprends encore par une maman, en ville ce matin, que les enfants du jardin d'enfants sont « parqués » dans un espace ridicule et subissent les tapages des travaux en cours dans le bâtiment. J'entends déjà la réponse officielle : « le jardin d'enfants n'est pas de notre compétence » !

Bref nouvelles illustrations d'un dossier mené de façon irréfléchie et dans la plus grande improvisation  avec de l'argent dépensé à tort et à travers. C'est de la gestion à la petite semaine.

Mme l'adjointe DEHESTRU continue de s'empêtrer dans les réalités concrètes. Quant à l'intérêt des enfants qui était son leit motiv quand elle prétendait me faire la leçon je laisse la réponse à la maman de ce matin : « Elle s'en fout complètement » !


DR


P.S: dans l'urgence la municipalité a acheté la cuisine de l'association après avoir refusé dans un premier temps. On croit rêver.



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.