samedi 23 avril 2016

A MANN, A WORT (2)




Poursuivons notre petite promenade dans les promesses de F KLEITZ telles qu'elles figuraient dans ses tracts de campagne.


Affaires sociales et seniors

Au delà de la langue de bois, des heureuses généralités (renforcer l'aide aux aînées et aux personnes fragilisées, permettre aux seniors de se sentir bien dans leur ville etc... ) et de l'évocation de ce qui existe déjà (travailler avec les associations spécifiques…) examinons les propositions concrètes :

- qu'en est-il de la construction d'une résidence senior pourtant mentionnée deux fois ? OUBLIEE.

- qu'en est-il de l'endroit où les aînés pourront « être autonomes tout en ayant accès aux services et commerces dont ils ont besoin ». OUBLIE.

- qu'en est-il des actions « immédiates ... rapides » annoncées « en faveur des seniors et des personnes en difficulté vivant de manière isolée » ? OUBLIEES.

- qu'en est-il des « aides-soignants, portage des repas, aide à la personne…» annoncés comme « aides aux personnes âgées afin qu'elles puissent rester le plus longtemps possible chez elles ». OUBLIES.

- qu'en est-il des modalités d'aides aux personnes âgées « repensées totalement sous forme d'échange de services et de passerelles intergénérationnelles »? OUBLIEES.

- qu'en est-il du « nécessairequi sera fait pour simplifier la vie des personnes à mobilité réduite » ? OUBLIE le renouvellement de la « commission municipale accessibilité » pourtant légalement obligatoire.

On voit une fois de plus la distance qu'il y a chez F KLEITZ entre la coupe et les lèvres, entre ses engagements et ce qu'il fait en réalité.

On voit aussi sa grande démagogie et sa totale ignorance des choses. Faut-il lui rappeler que la compétence « social et personnes âgées » est totalement du ressort du Conseil général ? Et celui-ci a par exemple fait savoir qu'il ne construirait plus aucune maison de retraite dans le département avant 2020.


Bien sûr nous aurons toujours dans la presse locale la photo mensuelle de la réception en mairie des aînés où il apparaîtra en compagnie des adjoints ROST et OBER tout à fait inconsistants et invisibles par ailleurs.

J'ai envie de leur dire. Allons, allons un peu de sérieux et au travail messieurs ! Il ne vous reste plus que 4 ans. Le temps presse.


DR



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.