vendredi 6 mai 2016

A MANN, A WORT (4)




F. KLEITZ et la COMCOM 

Les promesses de F. KLEITZ sont ici de l'ordre d'une épopée sur le vide 

 1 La place de Guebwiller au sein de la COMCOM

« redonner sa place à Guebwiller au sein de la Communauté des Communes
 redonner à notre ville le rôle de leader de notre territoire et sortir de son isolement
 je redonnerai à notre ville le poids qui lui revient, pour mieux tenir compte de l'intérêt des Guebwillerois dans cette structure intercommunale
 j e redonnerai à notre ville l'importance qui lui revient pour mieux tenir compte de l'intérêt des Guebwillerois dans la structure intercommunale »

EN REALITE le comportement de F KLEITZ a isolé Guebwiller comme jamais au sein de l'intercommunalité.  F. KLEITZ a cumulé les échecs : largement battu alors qu'il briguait la présidence de la communauté, il se retrouve par exemple 3ème vice- président. Du jamais vu pour un maire de Guebwiller.

 Ainsi le  maire d'Issenheim et président de la COMCOM dans un entretien aux DNA : « Avant vous c'est le maire de Guebwiller qui occupait quasi automatiquement le siège du président…
 - Oui et cela a laissé des traces. Les petites communes ont subi, et je pèse mes mots,le diktat de Guebwiller pendant 45 ans. Il y a des cicatrices encore profondes…. Je lis ici et là dans les déclarations de certains candidats  (F.KLEITZ) que Guebwiller doit redevenir le centre du territoire, ou que son maire doit forcément être le président de l'intercommunalité. D'abord je ne vois pas en quoi le fait de ne pas avoir la présidence de la CCRG diminue le rôle de Guebwiller, ensuite, et c'est plus important je pense que c'est montrer une méconnaissance totale du terrain … comme je l'ai dit les cicatrices sont encore trop profondes…. D'ailleurs à ce jour, hors Denis REBMANN que je côtoie en réunions de travail, un seul candidat a fait la démarche de venir me voir pour discuter de l'intercommunalité, c'est William PRALONG »

EN REALITE chacun a pu voir à la lecture de multiples comptes-rendus de presse les prises de position très fermes voire cinglantes en conseils de communauté d'élus de communes voisines – et non des moindres - contre  l' «arrogance » dont fait preuve  F KLEITZ. Ce dernier est complètement disqualifié au sein de la Communauté et, de son fait, la ville de Guebwiller totalement discréditée. « Les délégués de Guebwiller n'ont rien compris. Si dans le futur il y a une mauvaise ambiance dans cette assemblée je vous en rendrai personnellement responsable » (maire de Raedersheim à l'adresse de F. KLEITZ)

EN REALITE on lit dans un récent article de presse relatif à la nouvelle piscine que « la rupture avec la majorité guebwilleroise est consommée ». Extraits pour le moins cinglants : « quand on voit qu'on est critiqué par des gens (la majorité guebwilleroise NDR) qui veulent investir 10M d'euros pour refaire leurs écoles alors que le budget de leur Ville est de 12M d'euros, je crois rêver »... Le centre aquatique dont on ne connaît pas encore le nom (« Si un mécène nous fait un chèque, on pourra s'arranger » sourit M.JUNG). 
Cela s'appelle une crucifixion !

 2 Le rôle de Guebwiller au sein de la COMCOM

 « nous agirons en coopération avec les partenaires de l'intercommunalité … Nous agirons en coopération avec les partenaires de la Communauté de Communes...
 m ême si nous ne sommes pas seuls à décider au sein de la COMCOM nous contribuerons à l'optimisation des grands projets qui présentent des risques importants pour la fiscalité locale (piscine, collecte des déchets…)
maîtriser la fiscalité de la Ville et de la Communauté des Communes »

EN REALITE il est quand même extraordinaire d'oser  parler  de « maîtrise de la fiscalité » quand on met soi même en place dans sa ville une politique budgétaire fondée massivement sur l'emprunt.

 3 La contribution à l'efficacité de la COMCOM

 « apporter notre expertise dans la gestion des déchets - s'assurer de la cohérence des projets de Guebwiller et de la COMCOM

 Francis KLEITZ grâce à son expérience et à ses relations professionnelles, apportera toutes ses compétences à la ville et à la COMCOM, pour relancer l'activité économique dans la vallée de Guebwiller 
 Francis KLEITZ s'engage à se consacrer entièrement à la ville et à la COMCOM »

EN REALITE qui sait seulement que F KLEITZ est chargé du volet économique à la COMCOM ? Quel est son bilan en ce domaine au bout de deux ans ? AUCUN.

EN REALITE et  sur un exemple, son « engagement » est tel qu'il trouve le moyen de ne pas être personnellement présent au Conseil de Communauté où il est sensé présenter et défendre ses propositions en matière de piscine intercommunale !

 4 «  Vous n'êtes pas satisfaits de la gestion des déchets, vous trouvez qu'une piscine de plus de 20 millions d'euros c'est trop cher, vous souhaitez un meilleur équilibre entre les infrastructures des différents sports … nous nous engageons à veiller à l'efficacité des services offerts et des investissements réalisés par la COMCOM
 G estion des déchets : l'accès payant à la déchetterie depuis le 1er janvier et les bouleversements qui en résultent pour les usagers doivent être pris en compte par les nouvelles municipalités. Nous ne pouvons courir le risque de voir se développer des décharges sauvages. De par mon expérience dans ce domaine, je veillerai particulièrement à trouver des solutions aux mécontentements qui ne cessent de croître. »

 EN REALITE  mis à part les compétences auto-proclamées qu'il se décerne à volonté en matière de traitement de déchets qu'a-t-il fait concrètement sur cette question depuis deux ans ? RIEN. 

 Et quelle issue pour son projet  piscine?  AUCUNE. Un fiasco total et qui laissera des traces durables.


 Pour Francis KLEITZ,  ridiculisé et humilié,  la COMCOM n'est qu'un long chemin parsemé d'échecs.

 C i-dessous article des DNA du 05 mai.








Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.