mardi 20 janvier 2015

Laïcité


Nous avons tous été choqués et profondément  meurtris par les actions terroristes qui viennent de  frapper notre pays.

 Et il a été réjouissant de voir se dresser  face à l'ignoble un élan fondateur, comme la renaissance d'un Espoir collectif auquel beaucoup ne voulaient plus croire. 
Notre République est restée debout et de quelle manière ! Elle a su  faire face, en masse, comme jamais et de façon exemplaire pour elle-même et aux yeux du Monde, pour dire autour de ses dirigeants, de ses forces vives, intellectuelles, politiques, religieuses, professionnelles, associatives et individuelles … de quel bois elle était faite.    

A Guebwiller ce sont plus de 1000 personnes qui se sont retrouvées pour un rassemblement citoyen d'une dignité et d'une détermination forte et paisible. Exemplaire.
La municipalité ayant finalement appelé à la manifestation de 15 heures après avoir fort opportunément, après quelques interventions quand même, renoncé à « la sienne » qu'il avait  initialement envisagée pour 18 heures. Mais bon.

Je note que depuis quelques jours beaucoup semblent découvrir à côté du principe de la liberté d'expression une autre vertu cardinale de notre République, je veux parler de  la «laïcité», cette spécificité si française inscrite dans notre Constitution et qu'on a souvent du mal à comprendre à l'étranger. En France aussi d'ailleurs parfois.

Tout le monde en parle, tout le monde en prône maintenant plus que jamais la nécessité  pour permettre à chacun de vivre en citoyen librement et harmonieusement avec l'autre  en particulier dans les respect des convictions philosophiques et religieuses. 
On met ainsi en avant plus que jamais la nécessité d'un civisme citoyen laïc. On évoque le rôle et la place de l'Ecole, le renforcement du service citoyen pour tous les jeunes, on préconise toute les initiative de la plus discrète à la plus spectaculaire donnant du sens à notre République par une formation et une adhésion citoyennes… Toute initiative étant en la matière la bienvenue. 

Alors j'ai du mal à comprendre que nos élus guebwillerois qui assistaient pourtant  au rassemblement républicain, laïc et citoyen du dimanche 11 janvier dernier, aient pu en même temps faire disparaître de la porte d'entrée du hall d'accueil de la Mairie l'affichette « La République se vit à visage découvert » et aussi quelques semaines plus tard supprimer la possibilité de célébrer des «parrainages civils ou républicains» à la Mairie.
Deux initiatives pourtant bien destinées à promouvoir la réflexion et l'engagement citoyens.

 Or à bien y réfléchir cette double suppression n'est-elle pas une forme  d'atteinte à la laïcité et à travers elle à la République laïque, à «la gueuse», dictée peu ou prou par un cléricalisme latent et revanchard. Celui qui confond la laïcité avec l'athéisme, la laïcité avec l'anti-cléricalisme, la laïcité avec le combat contre les Eglises et les religions. 
 «La France est catholique, la République est laïque» affirment  ainsi les  traditionalistes de CIVITAS. En sommes nous bien loin en l'occurrence ?

Sur le même thème
J'étais l'autre jour à la FNAC de Colmar où j'aime fureter quand je vais dans cette ville. Sur le présentoir de l'entrée mettant en évidence les ventes du moment figurait à côté du « dernier  Houellebecq »   le « Traité sur la Tolérance » de Voltaire. Allez 2 euros histoire de relire un texte lu il y a bien longtemps !
La  caissière me sourit, me regarde et me dit : «Celui-là il faudrait l'offrir à chaque Français ! »
Sourire en retour. « Merci Madame » !


DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.