samedi 31 octobre 2015

La municipalité joue avec le feu et se moque du monde



J'ai reçu ce samedi après-midi comme beaucoup d'autres parents sans doute le message suivant :

« Mairie Guebwiller info périscolaire : nouveau numéro accueil périscolaire 07 78 19 72 19  dès le 02/11 - periscolaire@ville-guebwiller.fr »

Or il est de notoriété publique qu'un recours a été déposé relativement au marché public du périscolaire géré par la ville. De ce fait ce marché n'a à ce jour pas été attribué ce qui n'a pas empêché la municipalité de l'attribuer malgré tout ! Le juge appréciera sans aucun doute.

Une nouvelle audience est prévue dans les jours qui viennent en tout état de cause après le deux novembre.
Imaginons un seul instant que l'attribution de ce marché soit remise en cause par le jugement. Que se passera-t-il ?

J'ai déjà eu l'occasion de poser une alerte concernant cette passation de marché. Or à l'évidence la municipalité a traité cette question avec légèreté, insouciance c’est-à-dire … incompétence. Elle avait un an pour gérer et régler la question. Et l'adjointe chargé des écoles explique sans rire que «c'est un sujet compliqué» etc...

Mensonges que tout cela ! Et cela devient récurrent.

Il s'agit tout simplement d'un marché public qui doit répondre à des règles spécifiques avec en particulier un calendrier connu de longue date. Cela entre dans le cadre d'une procédure «normale», à la portée de toute municipalité bien gérée. Tout responsable normalement constitué qu'il soit administratif ou politique sait faire.
Mais ici tout a été fait au dernier moment, dans l'urgence, l'improvisation, l'inconscience, l'irresponsabilité.

J'imagine que le juge fera peu de cas des explications présentées par la ville pour expliquer ses carences et insouciance. Et qu'il dira aussi si tout a bien été fait dans les règles.

En tout état de cause les parents et les enfants bien sûr devront subir les conséquences de cette façon irresponsable de procéder. Sans même parler du personnel, on sait à quel point il est déjà difficile et long pour un tout petit de s'adapter à tout nouveau changement.

Tout aurait dû être réglé à la rentrée. Il n'en a rien été et personne n'est exactement informé de ce qui se passe.
Que signifie en réalité ce mail sybillin qui annonce sans annoncer ? N'est-ce pas se moquer des parents?
Y aura-t-il des changements ? Qu'en sera-t-il de l'encadrement, des équipes, de l'endroit, du prix ?
Jusqu'à où ira donc l'impertinence de l'élue responsable ? Jusqu'où ira donc la patience des parents ?

Qu'on ne s'y trompe pas. Il ne s'agit pas là d'un incident isolé mais d'un nouvel exemple montrant à quel point l'actuelle municipalité bafouille et bafouille toujours.

«Transparence, Compétences» affirmait dans ses slogans de campagne le candidat-maire en parlant de lui.
«Paroles, paroles, paroles ...» chantait, elle, DALIDA.


DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.