samedi 19 septembre 2015

« Cinq fautes zéro » suite ... ou « Quand l'exemple vient d'en haut »



Sur le même thème on trouvera ci-dessous le texte du mail adressé tout récemment à l'ensemble des élus par le Secrétaire Général de la Mairie.


«Mesdames et Messieurs,

Vous avez été destinataires du dossier du conseil municipal du 23 septembre prochain.

J'ai noté avec regret que certains d'entre-vous n'avait pas été destinataires de la date de cette réunion.
Outre le courrier systématique que vous recevrez dorénavant trois semaines avant la date de réunion de chaque conseil, je vous indique d'ores et déjà que les prochains auront lieu les lundi 16 novembre 2015 à 19h00 et jeudi 17 décembre 2015 à 19h00.

Vous aurez également constaté que le tableau du conseil municipal présenté à l'appui du rapport relatif à l'installation d'un nouveau conseiller comportait encore les noms de membres démissionnaires. Ce tableau qui n'avait malheureusement pas été mis à jour depuis avril 2014 n'a pas fait l'objet d'une relecture attentive tant cette possibilité ne nous ait pas effleuré. Vous voudrez bien trouver en pièce jointe le tableau rectifié. »


C'est particulièrement savoureux.

Il est en effet sans doute judicieux de mettre à jour ce fameux tableau où je figure toujours en compagnie d'ailleurs de Bernard Laplagne !

Mais Monsieur le Secrétaire Général devrait surtout commencer par s'appliquer à lui même la « relecture attentive» qu'il préconise.

Il aurait ainsi accordé le verbe «avaient» avec son sujet pluriel «certains» et utilisé l'indicatif mode du fait réel dans le passage «tant cette possibilité ne nous avait pas effleuré».

Allez, encore un petit effort pour la relecture attentive du courrier systématique annoncé. En cas de doute il pourra toujours demander de se faire corriger par un employé municipal, mais çà, c'est une autre histoire !



DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.