mardi 30 juin 2015

Les sous doués en vacances


« La folie des grandeurs ? » titrait récemment le journal l'Alsace relativement à une nouvelle initiative de la municipalité  Le point d'interrogation n'enlèvant rien à l'aspect assassin du titre.

Après Gérard OURY je pense inévitablement à Claude ZIDI tant avec mon successeur les choses se ressemblent et se suivent.

La dernière fantaisie en date me révolte et m'indigne particulièrement.

Il s'agit du marché du périscolaire qui vient d'être lancé par le ville le 15 juin avec demande de retours pour le 3 juillet pour une rentrée des classes en septembre !

Il s'agit d'une question importante pour le bon fonctionnement des activités périscolaires organisées par la ville. Importante aussi financièrement : de l'ordre de 1 million d'euros sur 3 ans.
Tellement importante sans doute aux yeux de la municipalité qu'elle attend le 15 juin pour lancer les appels d'offre, en laissant aux soumissionnaires un délai de 15 jours pour répondre et autant aux services municipaux pour procéder aux compléments d'information toujours nécessaires pour fluidifier un dossier et permettre à un maximum d'associations et d'organismes de faire leurs propositions de façon réfléchie.
C'est se moquer du monde et faire peu de cas des procédures administratives ayant pour vocation d'assurer en particulier l'égalité du traitement de tous et faire rempart à l'arbitraire et au fait du prince.

La municipalité avait un an pour préparer sérieusement et sereinement ce dossier. Elle ne l'a pas fait, elle n'a pas voulu, elle n'a pas su le faire.

Je rappelle pourtant qu'outre le maire responsable, nous avons un DGS chargé du suivi et du bon fonctionnement des services, une adjointe «chargée des affaires scolaires et périscolaires» et une conseillère municipale exclusivement «déléguée à la petite enfance».
M LEVI-TOPAL s'est, entre autres, déjà signalé par une risible note de service relative aux vêtements des fonctionnaires municipaux et une désastreuse interview à la presse relative au Musée DECK. Le voilà une nouvelle fois pris en défaut.
Quant à Mme DEHESTRU qui donne des leçons à toute la terre elle révèle sa légèreté et son insouciance dans le suivi des affaires dont elle a pourtant explicitement la charge. Qu'arrivera t-il si le marché n'est pas attribué ?

Amateurisme, incompétence, légèreté. Je veux encore croire qu'il ne s'agit que de cela…

Le service des marchés publics existe au sein dela mairie. Je l'ai mis en place. Il est particulièrement efficace et professionnel. Je ne peux imaginer qu'il n'ait ni informé ni alerté.
M KLEITZ serait particulièrement mal venu d'essayer de lui faire porter son propre chapeau comme il l'a fait récemment en se défaussant publiquement sur les fonctionnaires municipaux.


Jour après jour la municipalité et sa politique détruisent les services municipaux et la ville.
C'est d'une grande tristesse. Je le dis avec gravité.

Après avoir été candidat aux élections sénatoriales il se raconte qu'il figurera sur la liste UDI-UMP aux prochaines élections régionales. Je ne peux m'empêcher de voir là une nouvelle tentative de fuite d'une situation qui lui échappe et dont il est seul responsable.



DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.