dimanche 31 mai 2015

Seul et dramatiquement isolé


La relation dans la presse de la dernière séance du dernier Conseil de Communauté montre une nouvelle fois des débats tendus voire houleux avec comme d’habitude depuis maintenant plus d'un an le maire de Guebwiller dans un rôle d' acteur principal. Je ne suis pas assuré du tout que la méthode soit la bonne pour faire vivre la Communauté et aussi prendre en compte les intérêts de la ville.

Le premier point de l'ordre du jour concernait la question du maintien ou non de la répartition actuelle du nombre des délégués des différents communes à la CCRG. Le président prévoyait d’augmenter le nombre de sièges pour permettre à certaines communes d’augmenter leur représentation, le nombre de sièges pour Guebwiller restant inchangé. Tout le monde attendait un «signe fort de Guebwiller». En fait il n'en a rien été et les commentaires amers et acerbes relevés par les journalistes montrent que le maire de Guebwiller s'est définitivement isolé au sein de la Communauté.

Un point de non retour a été atteint dont M KLEITZ porte la lourde responsabilité. Cette séance laissera des traces qui risquent d'être indélébiles. Cela n'est pas de bonne politique et c'est toute la ville de Guebwiller qui va en faire les frais.
L'attitude de donneur de leçons de M KLEITZ depuis plus d’un an insupporte tout le monde. Cela est de notoriété publique.
Il a réussi l'exploit de se mettre à dos tous les élus des autres communes et cela de façon définitive.
Guebwiller ne peut plus compter sur lui au niveau de l'intercommunalité. C'est dramatique. Quel nouvel échec cinglant !

J'ai souvent regretté et dénoncé le manque de projet clair pour notre territoire.
Après cette séance je me demande simplement s'il y a encore une intercommunalité tellement l'«esprit» d'intercommunalité fait défaut.


DR

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.